Centre-ville Centre-ville

't Alibi

Mes MaasMoments

Mijn MaasMomenten is de handige planningstool van de website Visit Maasmechelen. Zo maak je jouw uitstap naar Maasmechelen nog gemakkelijker. Duid jouw favoriete activiteiten, restaurants en overnachtingsmogelijkheden aan met het Mijn MaasMomenten label. Dit staat steeds aangegeven bij iedere pagina. 

Rechtsboven kan jij navigeren naar de Mijn MaasMomenten pagina. Bekijk welke activiteiten je selecteerde in een handige lijstweergave of op de kaart. Deel jouw MaasMomenten met vrienden of druk ze af. 

Ga er snel mee aan de slag. 

Ajouter à Mes MaasMoments
Culture Culture

Vers 1870, le conseil communal de Mechelen-aan-de-Maas décide de construire une nouvelle école « contournant l’église ». C’est pendant l’année scolaire 1871-1872 que les salles de classe ont pu être inaugurées. 

 

Mais en 1879, la vie scolaire tranquille a soudainement pris fin. La « Loi de malheur » du ministre libéral franc-maçon Pierre van Humbeek stipulait que seuls les professeurs des écoles normales d’État pouvaient enseigner. La religion a même été supprimée du programme scolaire.


Le doyen local, Geukens, a dû chercher une nouvelle école. C’est la famille Booten qui le lui a permis en lui proposant une maison à louer. À la rentrée des classes, les Malinois ont naturellement choisi d’envoyer leurs enfants à l’école de leur doyen, au grand dam du bourgmestre libéral Pieter Hermans. Il a encore réagi en vain par une inscription « École catholique » sur la façade, mais sans succès. Le bâtiment de l’école était encore à peine utilisé.


Les tensions ont perduré, mais après la mort du bourgmestre et le transfert du doyen Geukens à Herk-de-Stad, le calme est revenu. Par la suite, bien longtemps plus tard, les garçons ont opté pour l’école professionnelle dans le nouvel Institut du Sacré-Cœur et les filles sont allées au couvent des Sœurs de la Mission Marie, et l’école communale a perdu toute utilité. À ce jour, le bâtiment reste un « foyer » pour les jeunes de la maison de jeunes 't Alibi.


Par ailleurs, le bâtiment droit de l’école sert aujourd’hui de salle à la fanfare Sint-Cecilia, l’une des plus anciennes fanfares de notre pays, cofondée par le père du Dr Hauben en 1846.

 

Facile sur la route

't Alibi
Dr. Haubenlaan 24
3630 Maasmechelen
Tous culture

Plus culture

Vue générale
Tous culture